Sais-tu pourquoi la cuisine libanaise est aussi populaire ? Elle est savoureuse, c’est évident. Les recettes libanaises séduisent également par leurs couleurs foisonnantes et leurs senteurs infinies. Chaque plat est un délice ensoleillé qui te transporte dans les petites rues de Beyrouth ou sur une plage de Tripoli.

La cuisine libanaise traditionnelle, une cuisine aux multiples influences

Elles te rappelleront sans doute d’autres pays, comme la Tunisie, le Maroc, l’Égypte ou la Grèce, mais aussi l’Inde, l’Iran ou la Turquie. La situation du Liban à la croisée des cultures enrichit ses héritages culinaires. C’est un véritable voyage à travers le bassin méditerranéen et bien plus loin qui s’offre à toi à travers les spécialités libanaises.

Les épices et les herbes aromatiques, indispensables dans les plats libanais

As-tu remarqué que les recettes libanaises utilisent finalement de nombreux ingrédients que l’on trouve également chez nous ? La viande et les légumes sont très présents. Mais à ces ingrédients somme toute banals viennent s’ajouter la magie des épices et des herbes aromatiques. C’est une véritable symphonie de senteurs parfumées

Comme l’Inde qui a son célèbre massala, le Maroc son ras-el-hanout, le Liban a également son mélange d’épices typique. Il s’agit du « zaatar ». Chaque famille a sa propre recette, mais en gros, cet assemblage d’arômes se compose de thym, d’origan, de calament, de sarriette, de sumac, de graines de sésame, de cumin et de coriandre. Tu retrouveras souvent ce mélange sur le dessus de la galette appelée « man’ouché ». Au Liban, on utilise également le girofle et la cannelle.

Qui dit cuisine libanaise dit mezzés !

As-tu déjà entendu parler des mezzés ? C’est un assortiment de plats indissociable de tous les repas libanais. Au quotidien, on retrouve habituellement 7 à 10 recettes sur le plateau. Durant les cérémonies et les mariages, les mezzés peuvent regrouper jusqu’à une centaine de plats.

Ce qui est bien avec les mezzés, c’est qu’ils peuvent parfaitement correspondre à tes goûts culinaires. Tu peux préparer un plateau qui fait la part belle aux recettes à base de viande. Ou tu peux aussi miser sur des spécialités libanaises végétariennes.

Voici quelques-uns des préparations que l’on retrouve souvent dans les mezzés. Tu as ici juste un aperçu, car chaque famille a ses propres recettes :

  • le taboulé,
  • le mdjarra à base de lentilles,
  • le houmous,
  • le baba ganoush, délicieux caviar d’aubergine,
  • les feuilles de vigne farcies,
  • le kebbé à base de viande hachée et de boulgour,
  • la sfiha, une délicieuse petite pizza,
  • des brochettes de poulet ou chich taouk.

Le taboulé : le plat national libanais

Contrairement à ce que tu peux voir dans de nombreux restaurants ou dans les rayons de supermarché, le vrai taboulé est frais et verdoyant. On ne le prépare pas avec du couscous, mais avec du boulgour. C’est du blé qui a été concassé et séché au soleil.

La recette que voici est facile à suivre et bon marché. De plus, puisque le taboulé ne contient que peu de céréales, il conviendra parfaitement à un régime minceur.

Voici les ingrédients nécessaires à la réalisation du taboulé :

  • 2 bottes de persil plat (surtout pas de persil frisé pour garantir l’authenticité de la recette),
  • 1 botte de menthe fraîche,
  • 3 cuillérées à soupe de boulgour,
  • 3 tomates,
  • Le jus d’un à deux citrons selon tes goûts,
  • 1 cuillérée à soupe d’huile d’olive vierge extra,
  • 1 oignon blanc jeune.

Commence par mettre le boulgour dans de l’eau tiède. Compte 15 minutes avant d’égoutter soigneusement. Effeuille le persil et la menthe avant de les hacher, pas trop finement pour préserver la saveur et la texture. Puis émince les oignons et coupe les tomates en dés. Mets le tout dans un saladier avant d’ajouter l’huile d’olive et le jus de citron.

Si tu ne sers pas le taboulé tout de duite, mets-le au réfrigérateur pour préserver le côté rafraîchissant du plat.

Les feuilles de vigne farcies : une recette qui sublime la cuisine libanaise

On peut penser à des centaines de recettes libanaises, mais les feuilles de vigne farcies ou « warak enab » sont incontestablement exotiques. On s’étonne toujours qu’au pays du vin comme la France, on n’ait jamais pensé à préparer cette délicieuse recette. Qu’importe, tu peux préparer ce plat en cueillant tes feuilles de vigne dans un vignoble ou en l’achetant dans un magasin spécialisé dans la cuisine orientale. Ne les choisis pas trop grandes pour éviter les fibres.

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 50 feuilles de vigne,
  • 150 grammes de riz,
  • du persil haché,
  • un peu de menthe hachée si vous voulez apporter un peu de fraîcheur à la recette,
  • du sel et du poivre.

Prépare la farce en mélangeant la viande hachée, le riz, le persil, la menthe, le sel et le poivre. Plonge par la suite les feuilles de vigne dans de l’eau bouillante durant deux minutes pour les ramollir.

Il est temps de farcir chaque feuille. Place chaque feuille avec les nervures tournées vers toi. Ensuite, dispose une petite portion de farce à la base et roule progressivement en rabattant les bords. Si tu rates au début, ne t’inquiète pas, avec un peu d’exercice, tu réussiras le geste.

Une fois toutes les feuilles farcies, il faut les placer dans une marmite avec un peu d’eau pour les mijoter. Pour éviter que les préparations collent à la marmite, étale quelques feuilles de vigne au fond. La cuisson dure environ 45 minutes, et c’est prêt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page